Quarantaine d'un confident


 sourire d'amitié


Quarantaine en pleine nature

S'il y a de la musique dans ton âme, elle s'écoutera dans tout l'Univers.
Lao Tseu


Depuis douze jours, suite à des signes concordant avec une infection au virus, sans pour autant de complications, notre famille est isolée au sein de la communauté. Pour moi : pas de boulangerie, des vacances et un bilan.

Je respire la nature et goûte au présent. Ma vie est en jachère ; elle a travaillé le passé, transmis l’instant et saisi l’aile de demain. Après les sillons du bouleversement, viennent les moissons des remerciements. La lumière devient le discernement. Il y a un avant et un après ; le fil en est la joie. Avancer sans réfléchir et agir sans en faire grand cas. Quand je revisite mes romans, outre qu'ils dévoilent mon jardin secret, je réalise que deux d’entre eux sont mon chant. La mélodie du respect et la danse de la voie. En battant mon cœur sur la Mère des vivants, j’interprète les sons des éléments ; lesquels rient tels des enfants. Errance ou enracinement ? En se nourrissant du ciel et de la terre, humblement, l’arbre reste droit. Il rêve son élan et marche sous les étoiles du temps. Il nous sourit d’amitié et nous soutient dans nos choix.

Avec les minéraux, végétaux et animaux, il guide l’humanité pour fleurir de solidarité. 

Confidence devant un pré fleuri


Imprimer cette page

Commentaires