Catégories
Hypnose

Les dimensions dans la relation

Une réflexion sur les dimensions dans la personne : son rapport au temps, ses émotions et ses relations. Un changement par l’observation.

les dimensions

Les dimensions : du temps à la relation, en passant par l’émotion

Partant du principe que nous sommes des animaux sociaux, comme ceux sauvages confrontés à la mort, nous nous débattons dans la peur, le plus souvent sociale, de l’échec à l’impuissance, de la faiblesse à la lenteur, victimes d’un prédateur et dans l’attente d’un sauveur : l’équilibre entre l’intérieur et l’extérieur.

Le temps

Notre rapport au temps conditionne nos comportements. Interroger l’endroit du passé, présent et futur, leur lien ou leur âge pour comprendre s’ils fusionnent ou clivent nos souvenirs comme nos espoirs, afin de les remettre à leur juste place.

Un objectif sans date est juste un rêve

M.Erikson

Les émotions

Les émotions ne peuvent physiquement pas mentir. Les questionner, comme pour le temps, pour en avoir une meilleure compréhension ou ressentis et en modifier notre représentation. Elles sont souvent plus liées aux besoins d’appartenance ou d’accomplissement que les besoins physiologiques à sécuriser. Repartir du « je suis » au « je comprends » est un long chemin de lucidité, du corps vers l’esprit, en passant par le cœur, pour nous exprimer, créer et nous relationner. https://www.jeanlucbremond.com/les-croyances-et-les-emotions/

La relation

Tout est relation. La frontière dit : « non ! » pour protéger le corps et chérir le précieux. Trop de fois ; c’est la séparation. Nous nous relations au monde avec ceux que nous contenons et projetons ; nous le percevons en nous identifiant à nos schémas internes et nos stratégies de défense ou d’affirmation. https://jlbecrit.ovh/fiction-sur-la-traversee-en-communaute/

Les dimensions et la frontière

À l’intérieur de la frontière, l’enfant libre satisfait ses besoins fonctionnels, avec expérience, plaisir, émotions et positivité, sans se soucier de la responsabilité ; il se soumet, se rebelle ou exprime sa créativité. À l’extérieur, le parent responsable permet la socialisation, sous contrôle, avec la puissance de l’idéal ou de l’envie, au risque de la culpabilité ; il encourage ou limite l’expression. En équilibre dans la réalité, l’adulte cohérent négocie l’adaptation à l’instant présent ; il ne contient pas de négativité. La relation à soi-même et aux autres est faite de demandes et réponses simples ou compliquées pour ne pas s’ennuyer et combler la solitude par des occupations ou distractions.

Catégories
Hypnose

Les croyances et les émotions

Les croyances et les émotions. En les questionnant ou les observant, elles permettent une mise à jour et de déceler lesquelles, en les éliminant ou les atténuant, peuvent servir de combustible au changement.

les croyances
« Le praticien envoie une boule de neige, c’est le sujet qui fait l’avalanche. » M.Erickson

Les croyances limitantes

ce que nous prenons pour la réalité.

Ce sont celles qui nous empêchent d’avancer ou créer la vie désirée;comme le font les croyances porteuses. Nous les distinguons lorsqu’il y a généralisation, identification et obligation. Par désespoir, impuissance ou dévalorisation.

À force de se les répéter ou de les entendre, nous finissons par en être convaincu et à y ancrer notre comportement. Afin de mieux correspondre à l’idée que nous nous faisons de nous-mêmes. Elles viennent de l’écologie familiale ou populaire, de l’éducation et de notre parcours émotionnel de vie.

les croyances et les émotions

Les émotions

Elles sont soit primaires, secondaires ou instrumentales

Agréables ou désagréables, elles sont reliées à un besoin fondamental. Évitées ou renforcées, les émotions nous propulsent dans la créativité ou bien nous freinent dans notre élan. Être attentif à son ressenti fait grandir la compréhension et la confiance.

Quand elles sont évitées, le comportement tend vers l’hyperactivité, la distraction et la réassurance (compulsion et vérification répétée.) Sur le plan cognitif, c’est le déni.

https://www.jeanlucbremond.com/les-dimensions-dans-la-relation/

https://jlbecrit.ovh/fiction-sur-la-traversee-en-communaute/

Catégories
Hypnose

Hypnose, du message au changement

Un bref aperçu de l’hypnose ericksonienne https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Erickson.

Hypnose

Hypnose: communiquer avec l’inconscient

L’hypnose est un état intérieur de conscience modifiée permettant d’accéder à ses ressources personnelles, émotions, croyances, idées ou souvenirs afin de les utiliser pour dépasser des problématiques, elles-mêmes des tentatives de solution, et s’orienter par choix vers un changement. https://www.jeanlucbremond.com/

Dans la mesure où nous ne pouvons pas ne pas communiquer, le niveau inconscient de la communication reste le plus important pour donner du sens à un message et la réaction qu’il suscite. Évitées ou renforcées, positives par les besoins auxquels elles sont reliées, les émotions https://jlbecrit.ovh/articles/ peuvent être canalisées avec respect et empathie vers un nouveau comportement.

L’arbre

Hypnose

Tel un arbre enraciné dans la terre et basculant dans le vent, le tronc dressé vers le ciel, ressentir le silence et écouter les images.

Alors que les yeux observent les sons, la détende s’approfondit dans les pieds ; goûter la quiétude et sentir le bien être.

L’arbre bascule. En avant ; merci. En arrière et sur les côtés, comme s’il tournait ; gratitude.

Il respire. Vers la cime, sur l’inspire, il descend dans le corps ; sur l’expire, l’esprit s’immerge dans un lieu sécurisant.

Le souffle s’étend sur la plage, tel les vagues de l’océan ; il s’étire longtemps sur le sable pour revenir tranquillement vers l’horizon. Plusieurs fois, au rythme de la respiration.

Le corps et l’esprit se redresse, les paupières se décollent pour replonger aussitôt dans l’espace intérieur.

Un chemin se présente. Il se déroule sous les pas et le corps s’y engage. Alors que les pieds marchent vers un endroit secret, les sens restent curieux de l’environnement. Il monte ou descend, irrésistiblement vers la destination connue de l’inconscient.

Le lieu arrive ; le corps en prend connaissance. Une porte ou bien une faille ; un passage. L’esprit se redresse et les yeux s’ouvrent pour aussitôt se lancer en confiance. Tandis que les jambes et la tête se meuvent jusqu’à un paysage, une grotte ou autre chose, un objet se présente pour éclairer.

Peut-être que l’attente se fait plus longue avant d’explorer ; dans la première place ou la suivante. Ressentir et valider la détente. Un animal, une forme, une image, une personne ou une présence.

Un message de l’inconscient.

À suivre…