Catégories
Hypnose

Hypnose, du message au changement

Un bref aperçu de l’hypnose ericksonienne https://fr.wikipedia.org/wiki/Milton_Erickson.

Hypnose

Hypnose: communiquer avec l’inconscient

L’hypnose est un état intérieur de conscience modifiée permettant d’accéder à ses ressources personnelles, émotions, croyances, idées ou souvenirs afin de les utiliser pour dépasser des problématiques, elles-mêmes des tentatives de solution, et s’orienter par choix vers un changement. https://www.jeanlucbremond.com/

Dans la mesure où nous ne pouvons pas ne pas communiquer, le niveau inconscient de la communication reste le plus important pour donner du sens à un message et la réaction qu’il suscite. Évitées ou renforcées, positives par les besoins auxquels elles sont reliées, les émotions https://jlbecrit.ovh/articles/ peuvent être canalisées avec respect et empathie vers un nouveau comportement.

L’arbre

Hypnose

Tel un arbre enraciné dans la terre et basculant dans le vent, le tronc dressé vers le ciel, ressentir le silence et écouter les images.

Alors que les yeux observent les sons, la détende s’approfondit dans les pieds ; goûter la quiétude et sentir le bien être.

L’arbre bascule. En avant ; merci. En arrière et sur les côtés, comme s’il tournait ; gratitude.

Il respire. Vers la cime, sur l’inspire, il descend dans le corps ; sur l’expire, l’esprit s’immerge dans un lieu sécurisant.

Le souffle s’étend sur la plage, tel les vagues de l’océan ; il s’étire longtemps sur le sable pour revenir tranquillement vers l’horizon. Plusieurs fois, au rythme de la respiration.

Le corps et l’esprit se redresse, les paupières se décollent pour replonger aussitôt dans l’espace intérieur.

Un chemin se présente. Il se déroule sous les pas et le corps s’y engage. Alors que les pieds marchent vers un endroit secret, les sens restent curieux de l’environnement. Il monte ou descend, irrésistiblement vers la destination connue de l’inconscient.

Le lieu arrive ; le corps en prend connaissance. Une porte ou bien une faille ; un passage. L’esprit se redresse et les yeux s’ouvrent pour aussitôt se lancer en confiance. Tandis que les jambes et la tête se meuvent jusqu’à un paysage, une grotte ou autre chose, un objet se présente pour éclairer.

Peut-être que l’attente se fait plus longue avant d’explorer ; dans la première place ou la suivante. Ressentir et valider la détente. Un animal, une forme, une image, une personne ou une présence.

Un message de l’inconscient.

À suivre…

Catégories
Hypnose et romans

Des romans à l’hypnose

Des romans
Comme un chemin de lumière

Des romans de quête au voyage intérieur

Une libre écriture hypnotique

Un homme marche sur une voie sans issue. Que faire ? Quand le monde s’en va et que le ciel s’interroge. Une clé. Un message. L’émotion de colère le submerge. Une boule rouge chargée d’étoile. Des éclairs aussi ; remplis de pluie. La tristesse et l’abattement. L’impuissance d’un instant. Un paysage de montagnes s’élève dans la mer ; l’océan se confond avec les prairies. Un horizon turquoise ; une lande violette. Alors la terre embrasse l’azur et le firmament plonge dans l’humus. Un passage. La lumière surgit de la Mère et tombe des esprits. Une colonne centrée sur le cœur ; la porte de la conscience. La compréhension.

Des romans au repli

La peur protège mais enferme. La mort est un voilier qui s’éloigne ; le laisser voguer sur l’autre rive. La Paix. Alors la grotte éclate en mille éclats pour accueillir la clarté. L’écoute. Un soleil grossit d’étincelles et s’étale de paillettes. La joie. D’abord en gouttes puis en rivière, comme de l’huile ; un fluide qui se répand de haut en bas dans le corps ; des entrailles aux racines. Alors l’action. Un pas vers l’évidence, puis deux dans l’effervescence. Une pause pour avaler le contentement. Une inspiration pour ancrer l’espérance. Un homme complet avance sur un chemin garni de fleurs et s’ouvrant sur l’infini. Il forme un bouquet de rire et dit merci.

https://jlbecrit.ovh/du-repli-rationnel/

Dialogue entre un sage et un contemplatif

« Le repli sécuritaire encourage l’amnésie des libertés essentielles et la paralysie de la juste expression, dit le sage. Le pire, c’est que nous muselons nous-même ; ce qui fait sourire les garants.

— Parce que nous reléguons nos émotions dans l’implacable raison, répond le méditant. La tête sait, mais le corps l’ignore. Les croyances ne nous permettent pas d’exprimer nos besoins profonds. Le corps doit et la tête s’endort. Laisser vibrer l’émotion dans son être complet nous aide à ne pas nous précipiter dans le remords. Apprivoiser ses ressentis et accepter leur enrichissement. L’émotion https://aph-hypnose.ch/lhypnose-et-les-emotions/ comme un réservoir d’énergie. Ainsi la peur accroît la vigilance, le dégoût nous protège de la toxicité, la culpabilité ajuste nos actions et notre code morale. Dans la même lancée, la honte améliore notre comportement, l’anxiété nous pousse à résoudre les problèmes en présence, la joie oriente et récompense nos actes. Alors que le doute permet l’inventaire de nos capacités, la gêne corrige nos erreurs et la surprise met nos sens aux aguets. L’ennui prépare la prise de conscience et infuse nos motivations. La colère fournit l’énergie et le courage de l’affirmation face à la menace de notre intégrité. Tandis que la haine repousse l’empiétement de nos droits essentiels, la tristesse appelle au soutien et l’empathie. »

Des romans. Du repli rationnel à l’accueil émotionnel

Les croyances limitantes bloquent la compréhension de l’émotion. Accueillir plutôt ces dernières et les relier à un besoin. Réservoir d’énergie, les émotions nous invitent à dialoguer avec elles et de les traverser. Au-delà, l’inattendu. De la boucle sombre au chemin de lumière.